la collection  else

dessin - peinture /

Donner du corps au dessin




Le 2 février 2012 à la Galerie "Délire en Formation" à Paris s'ouvrait une étonnante exposition: une cinquantaine de dessins d'une femme - Elisa Else - à propos du corps masculin, à travers celui d'un même homme.

 

Elle fera pendant plusieurs années des centaines de dessins du corps de cet homme,

dessins extrêmement variés, comme si l'énergie, la technique, des intensités fluctuantes traduisaient des météorologies, des humeurs, des élans variables, une sensibilité multiple, un monde polymorphe.

 

Elisa Else était le pseudonyme de l'écrivain - essayiste Elisa Brune.

 



La passion du dessin /

UN  CORPS A corps /


La collection Else est en cour d'archivage.

Elle est constituée par l'intégrale de ces dessins

témoins de cette passion pour le dessin par le corps.


Oui, les femmes se pâment pour une épaule, une fesse, un pénis, et elles savent le dire avec précision.

Elisa Brune publiera un an plus tard "Le Salon des confidences" chez Odile Jacob

 

"Il s’agit surtout de donner voix au désir sexuel des femmes.

Désir qui transparaît à la fois dans leur pulsion érotique propre,

l’envie de jouir de leur corps, et dans l’attrait pour le corps et le sexe des hommes,

ces grands absents de l’art et de la littérature.

 

Oui, les femmes se pâment pour une épaule, une fesse,

un pénis, et elles savent le dire avec précision.

Elles confient leurs émotions devant le corps des hommes,

et le regard qu’elles portent sur leur sexe dans tous ses états.

Le corps désirable des hommes est ici abordé comme un sujet à part entière,

sujet pleinement vécu, pleinement littéraire, pleinement poétique.

À travers le désir des femmes, c’est la révolution du corps masculin

qui se met en marche."

 

Elisa Brune - Le cabinet des confidences.




« Pour ce livre, j’ai récolté l’expérience des uns et des autres,

vécue et décrite dans mille situations.

Entrez-y comme dans un salon de confidences.

Car toutes ces voix qui ont éprouvé ou pensé l’énergie érotique dans l’intimité viennent à vous pour partager cette soif d’épanouissement.

Les femmes désirent-elles les hommes autant que les hommes désirent les femmes ?

Témoignages, récits et réflexions révèlent la réalité du désir féminin,

ses tournures, sa fragilité et la possibilité de le déployer en grand.

On l’entendra sous toutes ses formes, timide ou passionné, vorace, comique ou poétique…

Et on verra apparaître le corps de l’homme, enfin désirable et désiré.

Ici s’ouvre le temps de l’appétit partagé, de confidence en confidence. » 

 

Élisa Brune fut romancière, essayiste et journaliste scientifique.

Après Le Secret des femmes, et La Révolution du plaisir féminin, 

Le Salon des confidences est le troisième titre

de la trilogie consacrée au désir féminin.



un aperçu /