actualité / publication /

Cet essai philosophique qui invite à l'audace du savoir, l'art du questionnement et à stimuler la curiosité, l'étonnement et l'ingéniosité intellectuelle, traduit littérairement l'esprit de cette collection.

Grâce à près de soixante-six découvertes et traits de génie, souvent méconnus, se dessinent ici des horizons nouveaux par la forme même du livre qui est celle de la pensée en archipel à l’œuvre dans l’espace contemporain interconnecté.



1 / la collection /

l'Inapproprié /


PAUL QWEST

Depuis toujours, des gens voyagent en moi. Visiblement, certains se sont installés. Ils me prennent à témoin, m'interrogent, me dépassent. J'ai fini par leur laisser la parole. Je suis rarement d'accord avec toute cette troupe mais je suis ravi du tintamarre. Il y a parmi eux des personnages formidables. Je ressemble probablement aux belles heures du Chelsea Hôtel de New York ou quelque chose comme ça. Le bar reste ouvert. Jour et nuit. Je n'en ai jamais trouvé de clé. A la question de la définition de soi-même, Pasolini répondit: un infini.

 Paul Qwest - Juin 2016




PAUL QWEST

AVERTISSEMENT / MAUVAIS GENRE /  

Rimbaud ayant décidé de ne pas être sérieux à l'âge de dix-sept ans, se retrouve abandonné par ses amis sous prétexte de mauvais goût. Il se radicalise, son comportement devient indiscipliné et son apparence sauvage : il invente sans le vouloir  le  "mauvais genre".


 M / désigne certaines pages qui contiennent des œuvres susceptibles:

- soit de provoquer la controverse, d'être potentiellement offensantes pour la sensibilité de certains visiteurs,

- soit d'en réjouir d'autres.



2 / à PROPOS DE LA COLLECTION /

L'oEUVRE - le curateur /

Paul Qwest est un collectionneur - doublé d'un curateur - qui revendique cette activité comme un art à part entière. Il rassemble, apparente des objets d'arts et produit des agencements insécables revendiqués dès lors comme œuvres. Ce qui fait "œuvre" ici se fonde par les interactions entre les divers objets (peintures - photographies - dessins - sculptures etc) C'est l'interaction entre les différents éléments plastiques, les relations symboliques, formelles entre elles qui font œuvre. Il s'agit classiquement de la poursuite de l'art de la composition au travers d'un art relationnel.

Quelle forme pour rendre visible des impensables ?

Les œuvres, présentées ici, sont constituées par ces agencements, chacune s'articulant autour de concepts précis produisant des questions sans réponses. Celles-ci abordent le plus souvent des angles morts de la pensée rationnelle. Ne rien comprendre ici est donc plutôt bon signe puisqu'il s'agit bien de donner à voir ce qui ne peut se penser mais s'éprouve bel et bien.

 

Seul un petit nombre d'entre elles sont présentées ici


3 / Identité / 

Un collectif singulier

La particularité de la collection tient aussi au fait que l'essentiel des artistes à la base des œuvres qui la constituent sont le plus souvent liés bien qu'ayant des œuvres et des identités propres. Certains d'entre eux interagissent voire travaillent ensemble. Nous sommes souvent face à un collectif singulier.

 

Le poète Alex Svi, le photographe Ed Zitther, l'artiste brut David Reahl, sont des artistes présents de façon récurrente.

Les photographies trouvées des collections Somexki - photographies anciennes, la collection Ghabor - photographe amateur anonyme - font partie intégrante de la Collection depuis 2015 ainsi que l'ensemble des œuvres d'Else et du peintre Séroux depuis 2018.

D'autres comme Félicien Rops, Marquet, Rubens, Fred Deux et bien d'autres ainsi qu'une multitude d'anonymes participent également du processus.


4 / philosophie de la collection /

la forme est le fond /

L'esprit général de la collection est abordé dans le livre NOS VIES COMME EVENEMENT paru chez Odile Jacob en Aout 2019.

 

Quatre points cardinaux plus un - extraits de l'ouvrage - sont abordés ci dessous

et développés chacun séparément dans la rubrique philosophie. 


1 / LE Processus /

LA pensée en archipel

L'archipel est diffracté, fractal, nécessaire dans sa totalité, fragile ou éventuel dans son unité, passant et demeurant, c'est un état du monde.

 

Édouard Glissant

 

L'archipel est la forme même du monde contemporain tel que nous le percevons aujourd'hui. Tant les galaxies que les planètes, les écosystèmes, les êtres vivants, les cultures ou les villes sont des constellations d'éléments stables en relations constantes. 

 

lire plus…


2 / LA méthode /

LA sérendipité

La sérendipité,

c’est rechercher une aiguille dans une botte de foin et y trouver la fille du fermier.

 

Pek Van Andel

 

L'ironie veut que la méthode royale pour vivre des découvertes est une anti-méthode, celle qu'on ne maîtrise pas. La sérendipité, ou l'art de rebondir sur des hasards heureux, ne se pilote pas plus que le hasard lui-même ne se prévoit.

 

lire plus…



3 / L'esthétique /

poétique de la relation

Je suis fait de pièces qui peuvent entrer dans bien des mécanismes ;

et d'éléments qui composent une infinité

de combinaisons.

 

Paul Valéry

 

L'écrivain Harry Mulisch avait noté notre petit penchant conservateur commun à tous : « En visite chez quelqu'un, on s'assied toujours à la place qu'on a occupée la première fois ». Beaucoup plus de détails qu'on ne croit suivent cette loi. On va là où on est déjà allé, on fait ce qu'on a déjà fait, on voit qui on connaît. Savoir cet inexorable engourdissement, c'est déjà l'enrayer un peu.

 

lire plus…


4 / la question /

qui dit "je" en nous

Celui qui croit être lui-même

est dans l'erreur,
Moi je suis divers

et je ne m'appartiens pas.

 

Fernando Pessoa

 

Dans "Fragments posthumes", Nietzsche parle du corps

comme d'une « collectivité inouïe d’êtres vivants  »,

d'une entité plurielle composée d’« esprits »,

d’«âmes» ou de «forces» en perpétuelle interaction.

 

Il formerait une « aristocratie » au sens où certains êtres du corps sont dominants et d’autres dominés.

  

lire plus…



PAUL QWEST

5 / L'horizon /

Outrages et ravissements

Si, à tout instant de notre vie, nous pouvons être saisis par la beauté, il est des moments où le ravissement qu’elle nous inspire comporte aussi une part trouble, qui perturbe notre émotion. Ou plutôt qui la rend plus complexe, plus incertaine, plus riche. C’est alors que nous vacillons, pris dans des intensités qui semblent hors nature et qui laissent entrevoir un visage inconnu de l’existence.  

lire plus…


Tout bien considéré, l'histoire des erreurs de l'humanité

est peut-être plus précieuse et plus intéressante

que celle de ses découvertes.

 

La vérité est uniforme et étroite; elle se manifeste avec constance.

Elle ne requiert pas tant une énergie active

qu'une aptitude de l'âme à la passivité.

 

Au contraire, l'erreur est infiniment diversifiée;

elle n'a pas de réalité, elle est la création pure

de l'esprit qui l'invente.

 

Dans ce domaine, l'âme a de l'espace pour s'étendre,

pour faire preuve de ses facultés sans bornes

et de toutes ses belles extravagances et absurdités.

 

Benjamon Franklin

Rapport des commissions chargée par le Roi de France

de l'examen du magnétisme animal

1783